Index
Articles
Forum
Médias
Histoire et politique
Liens et pub
Information diverses
Contact
Événements militaires
Armes d'infanterie
Chars
Véhicules
Avions
Navires
Artillerie

Classe Le Fantasque

France, 1933

Destroyers

Ces six destroyers, prévus pour un achèvement en 1935, étaient d'une nouvelle génération. Plus grands, puissants, rapides, ces "2500 tonnes" disposaient de nouveaux canons de 140 mm modèle 1929-45, capables d'une cadence de 12 coups à la minute avec une portée de 20 kilomètres. Ils conservaient la disposition typiquement Française de tubes lance-torpilles en bacs latéraux et axiaux, mais tous triples cette fois. De nouvelles machines leurs garantissaient une puissance de 74 000 cv et une vitesse normale de 37 noeuds, mais aux essais, les 45 noeuds furent atteints par le Terrible. La classe se composait du Malin, du Terrible, de l'Indomptable, de l'Audacieux, du Fantasque, et du Triomphant. Ceux qui étaient équipés de turbines Parsons souffrirent de pannes à répétition en service. Reconnaissables à leurs nouveaux équipements télémétriques, nouvelle superstructures, à leur grande coque, à leurs deux cheminées, ces navires étaient des exemples typiques des grands destroyers d'escadre annonçant les super-destroyers à venir (Les Mogador). Il étaient les plus rapides du monde à leur entrée en service, capable de filer à pleine charge à 37 noeuds par tous les temps.

L'Audacieux en juin 1940

L'Audacieux en juin 1940

Interné en Grande-Bretagne lors de l'opération "Catapult", le Triomphant devint le premier destroyer opéré par les FNFL, dès juillet 1940. Il troqua son canon arrière contre un modèle Britannique. L'Audacieux était présent à Dakar lors de l'attaque Britannique/FFL, et riposta, mais fut gravement endommagé par les tirs du croiseurs lourd HMS Australia. Réparé, il gagna ensuite Bizerte, où il fut coulé par un raid allié en mai 1943. L'Indomptable s'était réfugié à Toulon, et c'est là qu'il se saborda en novembre 1942. Quand aux autres, il rallièrent les USA suite au débarquement allié en Afrique du Nord, et y furent modernisés entre février 1943 et avril 1944. Ils en revinrent avec une puissante DCA (8 pièces de 40 et 20 de 20 mm), des radars et divers équipements standards de l'US navy. Leur carrière fut bien remplie et ils furent retirés du service entre 1954 et 1964.

Spécifications techniques
Déplacement 2 440 t. standard -3 400 t. Pleine Charge
Dimensions 132,4 m long, 12,5 m large, 5 m de tirant d'eau
Machines 2 hélices, 2 turbines Parsons/Rateau, 4 chaudières Yarrow Loire/Penhoët, 74 000 cv.
Vitesse maximale 37 noeuds
Blindage Aucun
Armement 5 pièces de 140 mm (5x1), 4 de 37 mm (2x2), 4 de 13.2 mm AA (2x2), 9 TLT 533 mm (3x3), 50 mines, 24 grenades ASM
Equipage 210